Vue panoramique de la chapelle du château de Verdalle
Vue panoramique de la chapelle du château de Verdalle

Le château de Verdalle est loin de n’être qu’un château – c’est un lieu. Un lieu, qui dès sa création, naît dans la lumière et l’énergie d’une femme, dame Guillemette de Graves et de Sérignan, dame de Loubens et de Verdalle.

Un lieu où la femme, à travers les siècles, semble avoir une place prépondérante, significative et porteuse d’un message qui s’inscrit dans une spiritualité profonde et un humanisme sincère.

Le château de Verdalle

Bien que situé à l’orée du village de Verdalle, le château, devenu maintenant le
Centre Colomblanche, semble dès que l’on y pénètre nous transporter dans une
autre dimension. Dans un cadre paisible et harmonieux, un lieu où la Lumière se joue
de l’ombre, cet espace de vie devient propice à notre épanouissement, notre paix et
notre joie intérieure.

Un lieu idéal, posé au pied de la montagne Noire, à 2 km des abbayes d’en Calcat et Sainte Scholastique, permettant autant les pratiques pour la santé
du corps et de l’esprit, les retraites en groupes ou individuelles, les formations, les conférences, les rencontres inter-religieuses, les ateliers, l’accompagnement et les arts. Un espace privilégié devenant un Centre de Vie, une Ecole de Vie ;
 « Un lieu pour refaire de nos vies un chant et une danse à la gloire de la Vie », comme le souhaite Francine Schneeberger.